La Médaille Miraculeuse

Publié le par Notre-Dame des Neiges

PRENEZ ET PORTEZ SUR VOUS LA MEDAILLE MIRACULEUSE.

  La Médaille Miraculeuse doit son origine aux Apparitions mariales de la Chapelle de la Rue du Bac, à Paris, en 1830.

- Le Samedi 27 Novembre 1830, la Vierge Immaculée apparut à Sainte Catherine Labouré, Fille de la Charité et lui confia la mission de faire frapper une médaille dont Elle lui révéla le modèle.

 

"Faites frapper une médaille sur ce modèle, les personnes qui la porteront avec confiance recevront de grandes grâces, surtout en la portant au cou." Paroles de la Sainte Vierge à Sainte Catherine Labouré.

 

- La Médaille connut immédiatement une diffusion prodigieuse. D'innombrables grâces de conversion, de protection, et de guerison furent obtenues.

 

  Devant tous ces faits extraordinaires, l'Archevêque de Paris, Mgr de QUELEN ordonna une enquête officielle sur l'origine et les effets de la Médaille de la rue du Bac. En voici la conclusion:

 "La rapidité extraordinaire avec laquelle cette médaille s'est propagée, le nombre prodigieux de médailles qui ont été frappées et répandues, les bienfaits étonnants et les Grâces singulières que la confiance des fidèles a obtenus, paraissent vraiment les signes par lesquels le Ciel a voulu confirmer la réalité des apparitions, la vérité du récit de la voyante et la diffusion de la Médaille."

 

- A Rome même, en 1846, à la suite de la conwversion retentissante du Juif Alphonse Ratisbonne, le Pape Grégoire XVI confirmait de toute son autorité les conclusions de l'Archevêque de Paris.

 

- Si donc vous aimez la Vierge et si vous avez confiance en sa puissante intercession:

 

- Portez toujours sur vous la Médaille pour vivre dans la Grâce de Dieu et jouir de la protection de la Vierge immaculée.

 

- Dites chaque jour l'invocation de la Médaille. La Vierge a voulu être ainsi saluée et invoquée: "O MARIE CONCUE SANS PECHE, PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS A VOUS."

 

LOURDES ET LA MEDAILLE MIRACULEUSE

* La Médaille Miraculeuse est universellement connue. Mais on ignore souvent que les apparitions de la Chapelle de la rue du Bac ont préparé les grands événements de Lourdes.

" La dame de la Grotte m'est apparue telle qu'elle est représentée sur la Médaille Miraculeuse" a déclaré Sainte Bernadette qui portait la Médaille de la rue de Bac.

 

* L'invocation de la Médaille: "O MARIE CONCUE SANS PECHE, PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS A VOUS" partout diffusée par la Médaille Miraculeuse, a suscité l'immense mouvement de foi qui a porté le Pape Pie IX à définir, en 1854, le dogme de l'Immaculée Conception. Quatre ans après, l'apparition de Massabielle confirmait cette définition romaine d'une manière inattendue.

 

* A l'occasion du centenaire de cette  définition, en 1954, le Saint Siège fit frapper une médaille commémorative. Au revers de celle-ci, l'image de la Médaille Miraculeuse et l'image de la grotte de Lourdes, étroitement associées, soulignaient le lien unissant les deux apparitions de la Vierge avec la définition de l'Immaculée conception.

 

* De même que Lourdes est une source intarissable de Grâces, la Médaille Miraculeuse est toujours  l'instrument de l'inlassable bonté de Notre-Dame pour tous les pécheurs et tous les malheureux de la terre.

 

* Les chretiens qui sauront la méditer y retrouveront symbolisée toute la doctrine de l'Eglise sur la Place providencielle de Marie dans la Rédemption, en particulier sa médiation universelle.

 

                    

 La Médaille Miraculeuse

93, rue de Sèvres-75006, PARIS.

Publié dans maria-83

Commenter cet article

Rebecca 01/07/2007 13:21

Je me souviens qu'un jour, j'ai perdue la médaille miraculeuse que m'avait offerte la religieuse qui a permis ma conversion. Oh, combien j'ai pleuré de l'avoir perdue !Mais je ne comprenais pas que l'important, c'était LA FOI qu'on mettait en Marie en la portant. Je m'en suis procurée une autre dans l'abbaye de Notre-Dame de la Paix, qui ressemble à celle que m'avait donnée la soeur de Rieunette. Dans le fond, ma dévotion mariale reste la même. Je ne veux rien porter d'autre que cette médaille. Pas de coeur, pas de collier, rien. Je n'ai que Marie. J'ai confiance en Elle, c'est Elle qui m'a guidée vers Jésus.Récemment, j'ai lu Pensées Mariales de Benoît XVI. Ca ne m'incite qu'à me jeter davantage dans les bras de la Sainte Vierge ! Il ne faut pas avoir peur de trop l'aimer, car en l'admirant, on admire son Fils, le chef d'oeuvre incarné de Dieu ! Qu'importe ce que me disent mes amis protestants ! Je l'aime de tout mon coeur !Que Dieu te bénisse, ma soeur !Et que Marie te protège !Rebecca

EMMANUEL 08/12/2006 12:42

Elle demande la sincérité, la conversion des coeurs, la confession des péchés auprès des prêtres, la Communion avec Son Divin FIls et la fidélité à Son Enseignement. "VOUS SEREZ PARFAITS COMME VOTRE PERE CELESTE EST PARFAIT", nous a dit Jésus en nous donnant tous les éléments pour y parvenir et en nous laissant Son COrps en Nourriture Spirituelle. La Medaille PEUT AIDER à cette véritable conversion des coeurs !
"VENEZ AU PIED DE CET AUTEL, dit Marie à la Rue du Bac, LA LES GRACES SERONT REPANDUES SUR TOUTES LES PERSONNES QUI LES DEMANDERONT AVEC CONFIANCE ET FERVEUR."
Catherine Labouré n'a-t-elle pas vu aussi toutes les Grâces que Marie POURRAIT ACCORDER ET QUI NE LUI SONT PAS DEMANDEES ? En diffusant le Message de Marie et Sa Médaille, c'est LE MONDE ENTIER qui peut obtenir des Grâces. Aura-t-il la volonté et l'humilité de les demander ? Certainement oui s'il veut bien se tourner vers Marie, Sa Douce et Tendre Mère. Si alors de véritables MIRACLES sont obtenus, DEO GRATIAS !

EMMANUEL 08/12/2006 12:35

C'est en effet dans l'HUMILITE que l'on rencontre Dieu et que l'on rencontre Marie, Sa Très Sainte Mère : c'est en se faisant tout petits et obéissants, sans même toujours comprendre. L'homme d'aujourd'hui est ORGUEILLEUX : la psychologie, la sociologie, la sexologie lui ouvrent de nouveaux horizons, des horizons de liberté, de bien être, de droits...Mais attention au piège des apparences ! LE DEMON EST TOUJOURS LA, TOUJOURS PRET A SEDUIRE. C'est vrai ! Son plus grand stratagème aujourd'hui est de se faire oublier. Mais LES AMES PURES ne l'oublient pas, LES AMES SIMPLES savent déceler ses pièges ! Ellles ne demandent pas, elles, à être "libérées" mais à rester ESCLAVES de Dieu et SERVANTES DU BIEN, à l'image de Marie qui toujours a été la Servante du Seigneur, acceptant en toute circonstance qu'il Lui soit fait selon Sa Parole. C'est Elle qui écrase le Serpent, c'est Elle, l'Immaculée qui enchaîne le Mal, et si nous voulons nous écarter des pièges du Tentateur, c'est Elle, notre Mère, qu'il nous faut suivre.

EMMANUEL 08/12/2006 12:28

Si Dieu a envoyé Son FIls sur la terre, c'est afin de "concrétiser" Son Amour pour nous. Si Jésus nous a fait don de SA PRESENCE DANS L'EUCHARISTIE, c'est aussi afin de nous laisser quelque chose de "concret", de réel. S'Il continue d'appeler DES PRETRES POUR LE SERVIR, c'est afin qu'à travers eux Sa Parole soit donnée pour baptiser, instruire, pardonner les péchés, offrir Son Corps et SOn Sang. Aujourd'hui beaucoup se détournent de l'Eglise pour pratiquer leur religion à eux, pour vivre une foi personnelle qui les éloigne des contraintes du culte, des prières usuelles et des Sacrements. Si ils avaient compris dès leur plus jeune âge que C'EST REELLEMENT JESUS, LE CHRIST, QUI EST PRESENT DANS L'HOSTIE et qui se donne à leur coeur, alors ils ne se seraient pas détournés de l'Eglise ! Car SE DETOURNER DE L'EGLISE, est la porte ouverte à toutes les hérésies, à toutes les permissions, à toutes les croyances, à toutes les superstitions !

EMMANUEL 08/12/2006 12:20

Avec le port de la Médaille, L'OBEISSANCE AU COMMANDEMENTS ET A L'EGLISE va de pair car il ne faut pas oublier que Marie est MERE DE L'EGLISE si Elle est Mère des hommes. Alors que demande-t-elle ? D'AIMER SON FILS ! Et Elle nous le demande de nombreuses fois au cours de Ses visites à la terre ! Oui, Jésus SE LAISSE TOUCHER par nos prières et par notre volonté à Le servir.