Petit témoignage

Publié le par Notre-Dame des Neiges

Ce qui m'attire particulièrement dans la Religion Catholique

Quand a eu lieu ma conversion, en septembre 2005, j'eu une profonde envie de recevoir le Baptême et de vivre une vraie vie de foi. Ceci dit, j'avais quand-même un peu peur car il faut le dire, je ne savais pas dans quoi je m'aventurais.

Mais quand j'ai connu le Prêtre de ma Ville d'abord, puis ensuite les fidèles à l'Eglise le dimanche, et enfin les Soeurs, je découvris que dans la Religion Catholique, l'Amour était numéro un: quelle douceur dans la voix, quelle gentillesse, quelle générosité, etc...

Je fus vraiment touchée par cela car il faut dire que je ne connaissais pas encore ce genre de chose, c'est vrai, nous vivons tous dans le bruit, le stress, les angoises... mais essayons au moins une fois de se retirer un peu et de ne penser qu'à Dieu.

J'ai fait une retraite spirituelle le mois dernier durant cinq jours. Et je peux dire que ce fut magnifique, fort. Je n'avais jamais éprouvé ça avant. Quel joie d'offrir cinq jours au Seigneur. en plus, dans une vie, cela ne représente pas grand chose...

le catholicisme est une religion d'amour. Amour envers un Père qui est protecteur et non vengeur. Un Père aimant et non méchant.

Il nous connait plus que nous-même car nous sommes ses enfants qu'il a lui-même crée. Il nous aime et ne nous laissera jamais tomber.

Voilà un peu de ce qui m'a attiré dans cette religion. Je dis un peu car il n'y a bien sûr pas que ça mais il y a tellement à dire... Cette religion est si grande et riche et belle que nous pourrions passer notre vie a en faire l'éloge. Tout ce que je peux dire, c'est que dans la vie difficile où nous vivons, le fait de penser à Dieu, peux nous redonner le courage d'aller de l'avant et de persévérer dans nos devoirs que nous nous devons d'accomplir pour soit gagner notre vie, soit construire notre avenir. Il est en effet très important de garder la foi car nous ne pouvons pas vivre sans Dieu contrairement à ce que l'on pense.

Publié dans maria-83

Commenter cet article

Lidia 10/11/2007 16:45


Vous êtes très courageuse,vous êtes la lumière de Jésus dans notre monde qui souvent marche dans l'obscurité, parce qu'ils ont oublié qu'ils ont un Père.

Notre Reine des Cieux 11/11/2007 16:22

merci pour ce très gentille message. restons en union de prière en Jésus notre sauveur

emmanuel 23/02/2007 13:17

Les églises différentes : diversité de foi et non de charisme.
Si il n'y avait Pierre comme chef on partirait dans tous les sens.
La vérité de Foi est dans l'Eglise catholique parce que Pierre en a été nommé le chef par Jésus.
On ne peut pas faire de relativisme dans la Foi : Benoît 16 s'est dressé contre cela.
Par contre on peut être à l'écoute des autres ce qui peut être un enrichissement : c'est ce qu'on appelle l'oecuménisme.
Les orthodoxes sont très sensibles à la transcendance de Dieu alors que chez nous on a tendance à faire de Dieu un copain. Là dessus le dialogue avec eux peut s'avérer posisitif.
La liturgie chez les juifs n'est pas seulement le dimanche à la messe mais elle continue en famille.
Les protestants insistent sur la parole de Dieu, ce que nous avons un peu négligé avant le concile (on avait pas accès à la Bible si ce n'est à travers seulement la liturgie et saint Thérèse de Lisieux en a beaucoup souffert.)
Une Eglise qui n'évangélise plus, qui n'est plus missionnaire, Elle n'est plus fidèle à sa mission. Elle n'est plus l'Eglise.
 

Notre-Dame des Neiges 23/02/2007 22:02

Merci pour tout ces messages, c'est très interessant de savoir les différences entre les religions, et de les connaître un peu toutes. Je m'y interesse beaucoup en ce moment... Mais est-ce que je fais bien ou devrais-je me méfier à votre avis? union de prière.

emmanuel 23/02/2007 13:06

Si on aime pas l'Eglise on ne peut pas être disciple du Christ :
la veille de son ordination un prêtre avait dit : "j'ai choisi le Christ mais pa la belle mère". La conséquence est que quelques années plus tard il a quitté son sacerdoce.
Le corps de l'Eglise peut avoir des taches, des pécheurs.
Saint Paul est le grand théologien de l'Eglise : c'est lui qui a parlé de l'Eglise et qui cherche à comprendre ce qu'est l'Eglise.
Jésus en parle une seule fois dans l'Evangile : "tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise."
L'Eglise c'est le Christ.
Jésus est une personne et l'Eglise est composée d'une mutitude de personnes.
L'Esprit-Saint c'est l'esprit du Christ.
l'union du Christ et de son Eglise : c'est l'amour comme ce qui unit l'homme et la femme : l'époux et l'épouse.
L'Eglise catholique veut dire universelle.

emmanuel 23/02/2007 12:58

L'orgueil conduit à la ruine (Hitler-le communisme).
Le relativisme : u crois en Dieu bon très bien c'est ton problème, à chacun sa morale.
Jésus a dit à une mystique : "s'il n'y avait eu qu'une seule âme à sauver je serais mort pour elle."
Le prêtre est charger d'intercéder pour nous auprès de Dieu.
On a le désir de compenser le mal qu'on fait par le bien.
Le péché : un manque d'amour dont il faut compenser le manque par un surcroît d'amour.
Pour être justifié il faut avoir la Foi : c'est la condition pour être sauvé.
Notre Foi est fondé sur les miracles comme la résurection.
La conséquence de la toute puissance de Dieu : les miracles.
C'est la fidélité à la grâce du baptême qui nous conduit à la canonisation.
L'amour a besoin d'être éprouvé pour être prouvé.

emmanuel 23/02/2007 12:50

Le bapême n'enlève aps toutes les conséquences du péché originel.
Le grand mal du siècle c'est d'avoir perdu le sens du bien et du mal et si on a perdu le sens c'est qu'on est dans le mal.
L'Eglise n'est pas dans la totalité voulue par Dieu tant que les juifs n'accepteront pas Jésus comme Messie, tant qu'ils ne se convertiront pas.
 Jésus a appelé une fois son père "papa" (abba) dans l'évangile : au jardin de Géthsémani.